US BALAGNY ST EPIN : site officiel du club de foot de BALAGNY SUR THERAIN - footeo

Régional 1 : Balagny a préparé sa défense

12 janvier 2019 - 11:46

L’un des arbitres assistants de la rencontre face à Compiègne accuse certains supporters de Balagny de l’avoir insulté et de lui avoir craché dessus. Des faits que le club conteste. LP/Stéphane Valade

Le club est convoqué ce samedi à la Ligue des Hauts-de-France suite aux incidents ayant entraîné l’arrêt de sa rencontre face à Compiègne, le 21 octobre.

Voilà une affaire qui traîne en longueur. Ce samedi matin (11 heures), la commission de discipline de la Ligue des Hauts-de-France se réunira à Amiens pour faire la lumière sur les incidents ayant amené l’interruption du match de Régional 1 entre Balagny et Compiègne à la 55e minute, le 21 octobre. Alors que les Compiégnois menaient (1-0), l’un des arbitres assistants a affirmé être victime d’insultes et de crachats de la part de spectateurs locaux. «Le dossier a été placé en instruction afin de rassembler un maximum d’éléments, indique le président du club recevant, Philippe Segonds. Cela explique le délai de traitement. »

Dans la Somme, ce ne sont pas moins de onze personnes qui sont convoquées : le délégué principal, les trois arbitres, trois membres du club de Balagny (dont les deux autres délégués) et quatre de Compiègne. En amont, il a été demandé à tous ces protagonistes de faire parvenir à la Ligue un rapport circonstancié des faits.

Une vidéo transmise à la Ligue

Les trois Balagnards, parmi lesquels le président, ont ainsi préparé leur défense. «J’ai mené une enquête en interne, récolté des témoignages de gens de confiance, souffle Philippe Segonds. Ils m’ont assuré qu’il n’y avait eu ni insulte ni crachat. On a juste quelques supporteurs enquiquinants, et j’ai la sensation que l’arbitre ne l’a pas supporté. Cette affaire prend une ampleur complètement disproportionnée par rapport à ce qui s’est passé. »

Le club a également fait parvenir une séquence vidéo, récupérée auprès d’un ami d’un joueur qui filmait la rencontre. «Les images montrent qu’il ne s’est rien passé de spectaculaire, que le climat du match était serein, assure le président. Il n’y avait aucune raison qu’il n’aille pas à son terme. J’attends une décision qui reconnaisse notre bonne foi. Car, un match arrêté à Balagny, cela jette l’opprobre sur le club. »

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 4 Dirigeants
  • 3 Entraîneurs
  • 2 Arbitres
  • 16 Joueurs
  • 35 Supporters